Stud RAZZ : un stud poker à 7 cartes

Le Razz est une variante de Stud à 7 cartes où le meilleur jeu est le plus faible. Pour les non-initiés, cela peut paraître étrange mais pour faire simple, au lieu d’aller vers les cartes fortes (comme dans 90% des variantes de poker), vous allez tenter d’avoir les cartes les plus faibles possibles pour battre vos adversaires. Les règles sont les mêmes que le Stud à 7 Cartes sauf que l’on recherche le jeu « low ». Tout est bon ? Alors c’est parti pour l’explication en détail.

Les antes et le bring-in

Chaque joueur doit payer son ante pour avoir une main. Chaque joueur se voit distribué 3 cartes, 2 cachées et 1 visible (par « cachées », on entend « cachées des autres joueurs »). Le jeu commence par le joueur ayant la carte visible la plus forte, il doit déposer le bring-in (qui représente un pourcentage de la petite blind, habituellement autour de la moitié) et l’action démarre avec lui. Dans le cas où plusieurs joueurs ont la même carte, la couleur de cette carte décide pour eux (de la plus forte à la plus faible : Pique, Cœur, Carreau et Trèfle). Il peut également payer la petite blind, ce qui qui équivaut à ce stade à une relance.

Les tours d’enchères suivants

Le quatrième tour commence avec une distribution de carte, face exposée à la table. Le premier joueur à parler lors de ce tour (et des prochains) est le joueur qui a les cartes les plus faibles. Il peut choisir de checker ou miser, sachant que les mises se font en fonction de la petite blind (sur une partie 1$/2$, ce sera donc une mise de 1$).

Lors du cinquième tour, chaque joueur reçoit une cinquième carte, exposée encore. Le joueur ayant le jeu le plus « low » parle en premier. A nouveau, il peut checker ou miser. S’il mise, cette dernière doit se faire maintenant à hauteur de la grosse blind.

Les joueurs reçoivent ensuite leur 6ème carte, et le tour se déroule comme le tour précédent.

Puis vient le septième tour avec l’attribution de la 7ème carte, qui est distribué face cachée. A noter que si à ce moment les 8 joueurs sont encore en lice, il n’y plus assez de cartes pour contenter tout le monde ! Si cela se produit, le dealer place alors une 7ème carte au centre de la table, face ouverte, qui sera la 7ème carte commune à tous. Le joueur parlant en premier est toujours celui qui présente le jeu le plus « low » (qui est donc le meilleur puisqu’on est en Razz). Le dernier tour d’enchères a lieu.

Abattage et le vainqueur de la main

Les joueurs restants comparent alors leur main et la meilleure combinaison de 5 cartes « low » remporte entièrement le pot. Les couleurs n’ont aucune incidence pour déterminer ce vainqueur. Les « nuts » (meilleur jeu possible) sont la combinaison suivante : 5, 4, 3, 2, As.

Laisser un commentaire