Stud Eight or Better

Le 7 Card Stud est le plus souvent joué en High, c’est-à-dire que le vainqueur est celui qui a la main haute la plus forte. Lorsqu’il est joué en Low, c’est la main la plus basse qui gagne. Dans la variante Eight or Better, le pot se divise en 2 parties égales, une partie High et une partie Low.

Joué entre 2 à 8 joueurs, le 7-Card Stud Eight or Better permet à chaque joueur de se voir distribuer 7 cartes, 3 sont faces cachées et 4 sont faces retournées – visibles donc par l’ensemble de la table. Il est important de préciser que le pot Low est remporté si la combinaison de cartes est égale ou inférieure à 87654. La meilleur main Low est donc 54321As. Dans le cas où aucun joueur ne possède une main Low, le pot est entièrement attribué au joueur ayant la meilleur main High. Vous suivez ?

L’ante et le bring-in

Pour pouvoir jouer un coup, chaque joueur doit placer un ante qui correspond en général à 1/5 de la petite blind.

Dès que la première carte a été distribuée (visible de tous), le joueur ayant la carte la plus basse doit poser le bring-in. Si plusieurs joueurs partagent cette carte basse, c’est celui qui est le plus proche du dealer qui pose le bring-in. Ce n’est pas une blind ! Ce qui veut dire que les autres joueurs n’ont pas rajouté des jetons eux aussi pour jouer.

Les différents tours d’enchères

En tout, il existe 5 tours d’enchères au 7-Card Eight or Better. Le principe de mise est le même que pour le 7 Card Stud classique.

Le premier tour d’enchères : 2 cartes sont distribuées faces cachées à chaque joueur, suivi par une autre carte face visible. Le joueur qui possède la carte la plus basse pose le bring-in (½ de la petite blind). Il peut aussi poser la blind complète, ce qui équivaut ici à une relance. Les autres choisissent de se coucher, payer ou relancer.

Le deuxième tour voit une 4ème carte distribuée à tous face cachée. Le joueur qui possède la main la plus forte (sachant qu’ils ont tous 2 cartes visibles pour le moment) commence le tour d’enchères. Les mises se basent encore sur la petite blind – dans une partie 3$/6$, le joueur mise en fonction du 3$. Mais dans le cas où un des joueurs possède déjà une paire en main, ils ont le choix de jouer en fonction de la petite ou de la grosse blind.

Le troisième tour d’enchères permet aux joueurs restants de se voir dealer une nouvelle carte face visible. La main la plus forte commence le tour et doit obligatoirement miser à hauteur de la grosse blind, si tant est qu’elle mise. Naturellement elle peut aussi checker ou se coucher.

Pendant ce quatrième tour, une sixième carte face visible est distribuée et le tour d’enchères se passe comme le précédent.

Vient enfin le cinquième tour d’enchères avec sa septième et dernière carte distribuée, celle-ci est face cachée. Si jamais tous les joueurs se sont accrochés au coup depuis le début, il n’y alors plus assez de cartes pour contenter tout le monde ! Dans ce rare cas, le dealer place une dernière carte face visible au centre de la table et celle-ci sera la 7ème carte commune à tous.

L’abattage et le/les vainqueurs

Le joueur qui possède la meilleure main Low remporte une partie du pot et celui qui a la meilleure main High remporte l’autre partie. Comme dit plus haut, si personne n’a de combinaison Low, le pot est entièrement remis au joueur qui a la meilleure main High.

Laisser un commentaire