Le numéro 2 de l’arme nucléaire américaine jugé pour utilisation de jetons factices au casino

Un ancien chef d’état major de la Navy a été condamné et rétrogradé pour avoir utilisé des faux jetons de poker dans un casino d’Iowa. La fraude a eu lieu l’année dernière mais la sentence a été rendue récemment.

Un traitement particulier

En Septembre 2013, l’officier Timothy Giardina se faisait épingler pour avoir utilisé des jetons factices. Il ne s’agit d’un haut gradé classique car cet homme était le numéro 2 en charge de l’arme nucléaire pour les Etats-Unis. Autrement dit, au dessus, il n’y avait pas grand monde… !

Le grade exceptionnel de cet homme explique pourquoi, lors des faits, très peu d’informations ont pu circuler sur le montant en jetons frauduleux ou la façon dont cela s’est passé. Ce haut gradé avait simplement été suspendu le temps du déroulement de l’enquête.

Quelques mois après, nous voici donc au jugement. Compte tenu du grade qu’il tenait, Giardina n’a pas été inquiété pénalement – si c’était vous, je vous assure que le traitement aurait été bien différent. Il a été condamné à verser 4.000$ d’amende.

L’état de l’Iowa n’a pas voulu poursuivre l’homme malgré sa fraude. On a appris après coup que la somme en jetons était d’environ 1.500$. Le gouvernement fédéral a préféré lui attribué une sentence non-judiciaire en fonction de son grade et de son comportement irréprochable depuis le début de sa carrière. Après plus de 30 ans au service de la Navy, il n’a pas été blâmé une seule fois.

Il a toutefois été rétrogradé et envoyé dans les bureaux de la Navy. C’est un peu flou pour un observateur lambda comme moi mais cela semble une très forte rétrogradation (passer de numéro 2 de l’arme nucléaire à « employé de bureau » ??). Enfin, il a reçu également une lettre de réprimande, ce qui peut correspondre pour le coup à une tape sur les doigts…

Laisser un commentaire