Évitez ces 10 agissements au poker, sous peine de vous faire des ennemis

Le poker est devenu un véritable métier pour certains joueurs. Il faut dire qu’il offre de belles opportunités. Cependant, pour la majorité, il reste un simple divertissement. Pour cette communauté, l’objectif de chaque partie consiste ainsi à tirer un maximum de plaisir. Malheureusement, il n’est pas toujours évident de jouer dans des conditions optimales. Certains joueurs adoptent en effet des comportements qui brisent le jeu et provoquent de la frustration chez leurs adversaires. 

Le slowgame, la mauvaise hygiène et le storytelling

Le premier comportement le plus insupportable aux tables de poker reste sans aucun doute le slowgame. Il consiste à ralentir volontairement la partie. Il peut se manifester au moment de montrer sa main, du changement de tour ou tout au long du jeu. Vient ensuite le manque d’hygiène. Il n’y a rien de plus horripilant que de voir un de ses adversaires adopter un comportement dégoutant aux tables. Cela peut se traduire par le fait de se moucher dans ses mains ou de manger sans couverts. Il arrive aussi que certains joueurs oublient de se doucher et dégagent une odeur pestilentielle à la table. Parmi les comportements à éviter, on retrouve aussi le storytelling. Il consiste à raconter un Bad Beat avec beaucoup trop d’entrain. Cette habitude n’attire aucune sympathie et elle ne fait que ralentir le jeu. À noter que le storytelling peut aussi prendre d’autres formes comme le fait de commenter chaque action ou de lancer un sujet polémique.

La modestie, le manque de concentration et la complainte

Certains joueurs ne savent pas remporter une partie. Chaque fois qu’ils obtiennent la meilleure main, ils se sentent obligés de faire leur propre éloge. Ce type de comportement est à proscrire. Il peut également prendre une autre forme. Il arrive en effet qu’un joueur se mette à donner des leçons aux autres participants, parfois sans avoir remporté la moindre main. À l’opposé de ce type de profil, on retrouve celui qui se plaint tout le temps. Cela ne sert à rien, à part énerver ses adversaires. Enfin, les deux derniers comportements à éviter consistent à jouer ivre ou à montrer ses cartes par manque de concentration.