Archives mensuelles : juillet 2019

WSOP Main Event : Combien gagnent vraiment les finalistes ?

Après l’euphorie provoquée par la finale du Main Event des WSOP, il est temps de redescendre sur terre pour faire face à la dure réalité. Les joueurs qui ont terminé dans les places payées vont désormais devoir passer devant le Fisc pour payer leur impôt. Selon Taxabletalk.com, la majorité des 30 millions remportés par les finalistes finira dans les poches du Fisc. Au total, 12 millions de dollars seront déduits sous forme d’impôt sur les gains au jeu.

L’Europe, grande gagnante !

Dans le monde des jeux de casino, il existe un adage selon lequel la maison gagne toujours. S’il se révèle surtout vrai pour les joueurs qui tentent leur chance aux machines à sous, il est cependant contestable pour ceux qui s’essayent au poker. Ce jeu possède en effet la particularité de faire intervenir une multitude de facteurs. Cependant, l’élément qui le différencie réellement des autres réside dans le fait qu’il ne repose pas entièrement sur la chance. Les joueurs utilisent des stratégies pour tenter de maximiser leur gain. D’ailleurs, ceux qui décident de se construire une carrière sont obligés d’analyser chacune de leurs parties pour améliorer leur jeu. Malheureusement, force est de constater que même dans le poker, la maison finit toujours par gagner. Pour s’en rendre compte, il suffit de se pencher sur les gains encaissés par les finalistes du WSOP. Ils ont empoché 30 millions de dollars pour leur performance. Cependant, ils vont devoir reverser presque la moitié à leur gouvernement.

Chaque année, c’est le Fisc américain qui rafle la plus grosse part grâce au nombre important d’Américains dans le podium. Pour l’édition 2019, cependant, le trio de tête est composé majoritairement d’Européens. Le gagnant est d’ailleurs un Allemand et il est imposé à 45 % de ses gains. Sur les 10 millions de dollars remportés par Hossein Ensan, 4,6 millions iront dans les caisses de l’État.

19 millions

Le deuxième du Main Event quant à lui ne gardera que 3,4 millions sur ses 6 millions de dollars. De son côté, le troisième repartira avec 2,8 millions au lieu de 4 millions de dollars. À noter qu’ils peuvent malgré tout être contents de leur gain. Pour certains finalistes, la note se révèle en effet plus amère. Milos Skrbic, par exemple, devra se contenter de 500 000 dollars alors qu’il a décroché le million. Timothy Su ne touchera pas non plus le million. Il n’empochera que 750 000 dollars au lieu de 1 250 000 dollars.

Enfin, il est intéressant de noter qu’un seul finaliste a su tirer son épingle du jeu. Il s’agit de Nick Marchington. Grâce à la fiscalité avantageuse du Royaume-Uni, il ne reversera pas un centime au Fisc.

Jeremy Saderne gagne son premier bracelet WSOP avec le Mini Main Event

Le joueur français Jeremy Saderne a signé une victoire majeure cet été. Il a remporté l’Event 69 des WSOP, le Mini Main Event à 1 000 dollars. Grâce à cette performance, il a empoché 628 654 dollars. Il a également décroché son premier bracelet sur ce circuit prestigieux.

Une victoire historique

Cette année, le joueur français Jeremy Saderne est officiellement entré dans la cour des grands. Cet été, il a participé aux WSOPs et il a brillé au cours de l’Event 69. Pour rappel, il s’agissait du Mini Main Event. Le tournoi affichait un buy-in de 1 000 dollars. Il a réuni 5521 entrées pour un prizepool de 4,9 millions de dollars. Grâce à cette affluence, la compétition a pu garantir 829 places payées. Après un parcours exceptionnel en jour 1, le tricolore a rejoint la table finale sans aucune difficulté. L’ultime étape a duré 5 heures durant lesquelles les rebondissements se sont enchainés. Jeremy Saderne a cependant réussi à résister à la pression. Il a livré son ultime bataille face à l’Américaine Lula Taylor. Après un long affrontement, il s’est imposé pour empocher un gain à 6 chiffres.

Au total, il est reparti avec 628 654 dollars. Il signe sa meilleure performance en carrière. Cette victoire lui permet aussi d’entrer dans l’histoire en décrochant son premier bracelet WSOP. Le joueur a évidemment fêté cet évènement comme il se doit avec ses amis qui sont venus le soutenir pendant la finale. Lula Taylor, de son côté, peut se consoler avec 388 284 dollars en poche ce qui reste une excellente somme pour un tournoi de cette envergure.

Une finale tendue

La table finale s’est jouée à 9 avec Jeremy Saderne en deuxième tapis. Le premier éliminé est James Stewart. Il est rapidement rejoint par son compatriote, Ben Allogio. Ils repartent respectivement avec 55 188 dollars et 71 199 dollars. La 7e et la 6e place quant à elles sont revenues à l’Irlandais Philip Gildea et le Suisse Stefan Widmer. Ils ont empoché 92 686 dollars et 112 586 dollars. Après un beau parcours, Koji Takagi a terminé à la 5e place, derrière Yi Ma. Ils ont gagné 160 715 dollars et 214 047 dollars. Finalement, Andres Korn complète la liste à la 3e place avec 287 219 dollars.