Archives mensuelles : décembre 2018

Un pari insensé (semi) remporté par Rich Alati

Les joueurs de poker sont des athlètes de haut niveau. Ils enchainent parfois des parties longues de plusieurs heures pour toucher le jackpot. Certains partent ensuite à l’autre bout de la terre pour un autre tournoi. Avec une telle pression, il est normal qu’ils cherchent à se détendre de manière plutôt insolite. Depuis quelques années, une tendance a d’ailleurs commencé à naitre dans cette industrie à savoir celle des paris insensés. Ils mettent toujours de grosses sommes en jeu et les conditions sont souvent loufoques. Récemment, une mise de ce genre est arrivée à son terme entre Richard Alati et Rory Young.

30 jours dans le noir

Richard Alati est un joueur professionnel en quête de reconnaissance. Il n’a accumulé que 330 000 dollars sur le circuit live ce qui le place loin derrière les mastodontes du poker. Son plus gros gain s’élève à 75 000 dollars. Malgré sa faible notoriété et sa carrière encore jeune, il semblerait qu’il ait déjà attrapé le virus des paris insolites.

Cette année, il a accepté le défi lancé par Rory Young. Il devait rester enfermé dans une salle de bain à Las Vegas pendant 30 jours. Pour ajouter du piment à l’épreuve, il n’avait pas le droit de voir la lumière du jour. Ses repas étaient également livrés à des heures irrégulières pour lui faire perdre la notion du temps. S’il parvenait au bout de ce parcours, il pouvait empocher la coquette somme de 100 000 dollars. Richard Alati a commencé le défi le 21 novembre et il a tenu jusqu’au 10 décembre. Durant tout ce temps, il était en direct sur les réseaux grâce à une multitude de caméras.

Rory Young a capitulé

Le plus surprenant dans ce pari réside dans le fait qu’il a été arrêté avant l’heure par Rory Young. Au bout de 20 jours, il a décidé de payer Richard Alati pour son courage. Selon lui, ce dernier aurait pu aller jusqu’au bout ce qui lui aurait couté 85 000 dollars. Pour ménager son portefeuille, il a ainsi négocié un buy-out à 62 400 dollars. À noter qu’il devra malgré tout payer la chambre et la nourriture d’Alati. Au total, ce défi insolite lui aura couté 40 000 dollars.

David Peters bat Guillaume Diaz en finale du Rock’n Roll Poker Open

Le festival Rock’N’Roll Poker Open a été riche en émotion pour Guillaume Diaz. Alors qu’il jouait pour un deuxième trophée, il est parvenu à se hisser en head’s up d’un tournoi à 5 000 dollars l’entrée. Malheureusement, il s’est incliné face à l’ancien numéro 1 du classement GPI à savoir David Peters. Cette performance lui a malgré tout permis d’empocher 85 738 dollars.

À deux doigts d’un doublé

Durant la nuit du 26 novembre, le festival Rock’N’Roll Poker Open battait son plein avec notamment un tournoi à 5 000 dollars auquel participait un certain Guillaume Diaz. L’évènement s’est déroulé au Seminole Hard Rock Hotel & Casino. Durant cet event, le Team Pro Winamax avait l’opportunité de décrocher un deuxième trophée en 2018. Il a d’ailleurs brillé dès le jour 1. Malheureusement pour lui, il s’est retrouvé face à un cador en head’s up. Il a en effet joué l’ultime duel contre David Peters. L’expérience de ce dernier lui a bien entendu permis de s’imposer avec aisance dans ce choc. Guillaume Diaz devra donc se contenter d’une deuxième place et de 85 738 dollars. À noter qu’après sa défaite, il a tenté de se consoler en se disant qu’il avait au moins réussi « à arracher un sourire » à son adversaire. Cette victoire permet aussi au tricolore de cumuler presque 1,3 million de dollars de gains en carrière.

Une année à 10,5 millions

David Peters était bien entendu mieux préparé pour cette finale face à Guillaume Diaz. Le joueur professionnel réalise en effet une année exceptionnelle. Il enchaine les bonnes performances ainsi que les places payées comme en Floride où il a battu Will Givens. Il a d’ailleurs cumulé plus de 10,5 millions sur les 12 derniers mois. Désormais, il avoisine les 30 millions de gains en carrière. Cette victoire au festival Rock’N’Roll Poker Open quant à elle lui a rapporté 143 159 dollars. Il s’agit aussi de sa 7e première place pour 2018. À noter que David Peters avait déjà remporté le même event un an plus tôt. En 2017, il s’est retrouvé face à Scott Wright lors du dernier duel. Il portait d’ailleurs le même T-shirt.