Archives mensuelles : septembre 2018

Shaun Deeb rate l’anniversaire de son fils et gagne un titre WCOOP

La superstition possède une grande place dans le monde des jeux de casino. Elle est même parvenue à se faire un chemin dans le milieu très pragmatique du poker. Certains joueurs pensent en effet qu’en préservant certaines habitudes, ils pourront maximiser leur chance de gain. Shaun Deeb fait partie de ces superstitieux. Cependant, il manifeste ses croyances d’une manière assez originale. Il est en effet convaincu qu’en ratant l’anniversaire de son fils, il pourra gagner lors des WCOOP. Il a développé cette croyance en 2016 et il vient de la mettre à l’épreuve cette année.

Mauvais père ou papa de l’année ?

Shaun Deeb divise l’opinion publique vis-à-vis de ses superstitions. Le joueur professionnel est en effet convaincu qu’en ratant l’anniversaire de son fils, il pourra décrocher un titre WCOOP. Il a découvert cette étrange corrélation en 2016. À l’époque, il avait raté la naissance de son petit pour remporter un titre WCOOP. Cette année, il a récidivé pour les 2 ans de son garçon qu’il a baptisé « Chance ». Pendant que ce dernier soufflait ses bougies, Shaun Deeb participait à un évènement WCOOP. Il semblerait d’ailleurs que ses croyances soient en partie fondées puisqu’il a réussi à remporter le tournoi. Il est reparti avec la coquette somme de 38 088 dollars, de quoi offrir un joli cadeau à son fils. À noter qu’il s’agit de sa 5e couronne WCOOP. Enfin, Shaun Deeb a tenu à rassurer ses fans en déclarant que sa famille le soutenait dans sa démarche.

L’origine de la croyance

Si l’opinion publique a été choquée par le comportement de Shaun Deeb, ses fans n’ont pas du tout réagi de la même manière. Comme dit précédemment, le joueur a déjà fait le coup en 2016. À l’époque, il a choisi de participer à l’Event 12, un tournoi NL 5-Card Draw à 1 050 dollars pendant que sa femme accouchait de leur second fils. Il s’est bien entendu imposé dans une pool de 95 entrants pour empocher 22 185,60 dollars. À noter que les plus curieux savent que Shaun Deeb a également raté le mariage de sa sœur à cause des WCOOP. Pour sa défense, il a déclaré qu’il n’aurait pas pris part à l’Event s’il n’avait pas eu l’accord des concernées.

Benjamin Pollak s’offre un nouveau tournoi pour un million de gains

Le mois d’aout s’est terminé de manière grandiose pour Benjamin Pollak. Le joueur professionnel s’est imposé avec style lors du Single Day High Roller du PokerStars European Poker Tour Barcelona. Cet event à 50 000 euros lui a permis d’empocher un million d’euros. Il a également déclenché une nouvelle ambition chez le joueur à savoir conquérir la première place de la All Time Money List française.

10 millions de dollars

Benjamin Pollak figure parmi les joueurs professionnels français les plus connus et les plus successfulls. Exilé à Londres pour échapper à la fiscalité française, il participe régulièrement à des events live pour nourrir sa bankroll. Récemment, il a pris part au Barcelona EPT de PokerStars. Il s’est inscrit au Single Day High Roller à 50 000 euros. Le tournoi a généré 69 entrants, dont 15 re-entries. La cagnotte quant à elle s’élevait à 3,3 millions d’euros. Après un parcours exceptionnel, il s’est retrouvé en head’s up face à un autre tricolore, Jean-Noël Thorel. Les deux compatriotes se sont livré une bataille intense pour toucher le gros lot. Benjamin Pollak a cependant pris l’ascendant assez vite. Il a bouclé le duel final en moins d’une heure. Cette victoire lui a permis d’empocher 979 000 euros et de signer une excellente performance. Grâce à ce gain, il atteint également la barre des 10 millions de dollars de gains en live. Interviewé par Winamax TV après l’Event, le Français s’est confié sur son prochain objectif. Il ambitionnerait ainsi de défier ElkY pour s’emparer de sa première place dans la All Time Money List française.

Les autres performances

Runner-up de l’event, Jean-Noël Thorel est reparti avec 703 000 euros. Cette victoire lui a permis d’atteindre la barre des 4,5 millions de gains en carrière live. Elle lui a également ouvert l’opportunité de devenir une figure du monde high-roller ce qui constitue un exploit pour un amateur. La troisième place de l’event revient quant à elle à Alex Foxen. L’Américain a pu empocher 456 900 euros. À la 4e et la 5e place, on retrouve Ryan Riess et Mikalai Vaskaboinikau. Seth Davies, Jack Salter, Jan-Eric Schwippert et Matthias Eibinger complètent le top 9.