Archives mensuelles : juin 2018

Mizrachi gagne le Poker Players Championship pour la 3ème fois

Le joueur professionnel Michael Mizrachi vient de décrocher son quatrième bracelet WSOP. Il s’est imposé lors du Poker Players Championship, un Event à 50 000 dollars l’entrée. Il signe également son troisième succès sur cette compétition après avoir remporté les éditions 2010 et 2012. Grâce à cette victoire, Michael Mizrachi a pu empocher 1 239 126 dollars.

Une superbe performance

Michael Mizrachi affectionne particulièrement le Poker Players Championship. Chaque année, il tente de remporter l’Event pour soulever le David Chip Reese Memorial Trophy. En 2010 et en 2012, il y est parvenu avec les honneurs. Il a ensuite rencontré plus de difficulté à briller lors de cet Event. En 2016, il est parvenu à se hisser à la 4e place. Finalement, cette année, il a réussi à renouer avec le succès et à décrocher son troisième titre. Son épopée avait pourtant mal commencé puisqu’il a failli être éliminé dès le Jour 1. La chance semblait également être contre lui. Il sera d’ailleurs en retard pour le shuffle up and deal et se renversera du café dessus lors de sa course vers la table.

Heureusement, après cette mésaventure, il a retrouvé du tonus et de la chance. Il a d’ailleurs été chipleader durant les trois dernières journées. Lors de la table finale, il s’est retrouvé face à de solides adversaires, dont Dan Smith. Ce dernier va d’ailleurs lui mener la vie dure et prendre la tête du tournoi avant le head’s up. Il finira cependant par s’incliner suite à un pot 3-bet mal négocié. Il termine à la troisième place, juste derrière John Hennigan. Ils sont repartis avec respectivement 521 782 dollars et 765 837 dollars. Michael Mizrachi quant à lui empoche le gros lot et décroche son 4e bracelet WSOP.

Les autres performances

La 49e édition du Poker Players Championship a vu la participation de joueurs de talent comme Phil Ivey et Brian Rast. Ils se feront cependant éliminés prématurément. Le premier à terminer dans l’argent est Aaron Katz. Sa 6e place lui a permis de décrocher 191 234 dollars. Benny Glaser quant à lui occupe la 5e place et empoche 260 578 dollars. De son côté, Mike Leah termine à la 3e place avec 364 197 dollars.

Les nouveaux jeux qui débarquent bientôt sur Pokerstars

La plateforme PokerStars serait sur le point de renouveler son offre de jeu en matière de poker. Ses développeurs travailleraient actuellement sur trois nouvelles variantes. Celles-ci devraient d’ailleurs remplacer le Split Hold’em à terme. Il faut dire que cette déclinaison connait une véritable crise, notamment aux Etats-Unis. Les joueurs se détournent en effet de plus en plus d’elle au profit d’autres formats plus dynamiques.

Trois nouveaux titres

PokerStars se présente comme la plateforme de poker de référence. Pour rester au sommet, elle se doit ainsi de renouveler son offre de manière régulière. Face au déclin du Split Hold’em, elle a décidé de développer trois nouveaux formats. Le premier est le Show Time Hold’em. Il s’agit d’une variante de Texas Hold’em dans laquelle les joueurs devront révéler l’un ou l’autre de leurs deux cartes fermées au flop, à la turn ou la river. À noter toutefois que PokerStars n’a pas encore communiqué sur les véritables règles de ce nouveau format. La deuxième variante quant à elle a été baptisée PokerStars Fusion. Il s’agirait de la version hybride de deux déclinaisons déjà célèbres à savoir le Texas Hold’em et l’Omaha.

Selon les spéculations de divers sites spécialisés, ce nouveau jeu devrait emprunter des mécaniques du Split Hold’em tout en contraignant les joueurs à jeter deux de leurs cartes après le flop. La dernière variante, de son côté, a été baptisée Spin & Goal. Comme son nom l’indique, elle s’inspire du monde du football et devrait surfer sur la hype provoquée par la Coupe du Monde. Comme pour les autres variantes, PokerStars n’a pas encore dévoilé ses mécanismes. Il convient toutefois de noter que ces jeux devraient intégrer des mécanismes plus dynamiques et ludiques pour les joueurs. Ces nouvelles variantes arriveront progressivement sur PokerStars durant le mois de juin.

Le déclin du Split Hold’em

Comme dit précédemment, les nouveaux jeux de PokerStars s’inscrivent dans le cadre d’une stratégie visant à combler les résultats décevants du Split Hold’em. Cette variante n’a jamais réussi à séduire les joueurs. Aux Etats-Unis, elle devrait d’ailleurs céder sa place dès la deuxième semaine de juin. Sur les autres marchés, cependant, elle ne disparaitra qu’une fois les nouveaux jeux bien installés.

Les différents profils de joueurs de poker en ligne que vous pouvez croiser

Le poker réunit de nombreux profils de joueurs. Connaitre ces derniers peut se révéler particulièrement intéressant pour ceux qui souhaitent améliorer leur jeu. Ils aident en effet mieux cerner ses adversaires. Cependant, leur véritable intérêt réside dans l’introspection. Ils permettent en effet d’identifier ses forces et ses faiblesses.

Les joueurs loose-passif et loose-agressif

Le profil du joueur loose-passif se rapproche beaucoup de celui du néophyte. Il attaque en effet rarement et il ne prend pas le jeu à son compte. Il préfère adopter une approche prudente même lorsqu’il possède une main à fort potentiel. En d’autres termes, il manque d’agressivité ce qui peut lui couter cher sur le long terme. Le joueur loose-agressif, quant à lui, s’oppose à ce premier profil. Il pratique un poker qui peut se révéler déroutant pour les non-initiés. Il entre en effet dans tous les coups et relance à outrance. Ce profil se retrouve également chez de nombreux néophytes. Il se dessine surtout chez ceux qui souhaitent gagner d’importantes sommes dès leur première partie. Il existe heureusement quelques techniques pour contrer ce type de joueur. Le Slow Play et le Check-Raise, par exemple, se révèlent efficaces contre un adversaire agressif.

Le joueur serré-passif et serré-agressif

Le joueur serré-passif possède un jeu prudent. Il aime la sécurité ce qui le pousse à éviter les coups où il ne possède pas de main avantageuse. À noter cependant qu’il cherche rarement à maximiser ses gains potentiels. Il peut toutefois lui arriver de relancer lorsqu’il possède un jeu monstrueux. Pour contrer ce type de joueur, la meilleure technique consiste à bluffer. Enfin, le dernier profil correspond au joueur serré-agressif. Il incarne l’équilibre idéal entre prudence et efficacité. Son jeu repose souvent sur une sélection pertinence des mains de départ. Il cherche à maximiser ses gains en augmentant sa mise de manière progressive. À noter cependant que sa véritable force réside dans sa capacité d’adaptation. Face à un joueur serré-passif, il misera ainsi sur le bluff. À l’inverse, face à un joueur loose-âssif, il adoptera un jeu plus relacher. Ceci afin de brouiller les pistes et rendre sa stratégie plus illisible.