Archives mensuelles : septembre 2017

Frankie, un joueur de poker et braqueur original

Les joueurs de poker ont toujours eu un statut particulier dans le monde des casinos. Ils sont en effet considérés comme de véritables sportifs qui défient parfois les lois de la logique. Certains arrivent en effet à jouer des sommes qui dépassent l’entendement. D’autres quant à eux sont capables de perdre des millions en une seule soirée sans même sourciller. Il existe cependant une race de joueurs de poker qui ne fait rêver personne. Il s’agit de ceux qui exercent un métier illégal à côté de leur carrière. Cette catégorie si insolite ne compte d’ailleurs qu’un seul membre à savoir Frankie Paul Gabaldon. Ce joueur est entré dans l’histoire en braquant une banque pendant la pause alors qu’il participait à une partie de poker. Il a même sublimé son action en reprenant sa place après « l’opération spéciale ».

Frankie Paul Gabaldon, l’homme aux multiples facettes

Citoyen des États-Unis et résidant dans l’État de l’Oklahoma, Frankie Paul Gabaldon est surtout connu pour sa carrière de poker. Il semblerait cependant que le joueur possède d’autres cordes à son arc. Il a d’ailleurs régalé l’actualité de ses talents cachés le 14 aout. Entre deux visites aux tables de deux casinos différents, il a en effet procédé au braquage d’une banque. Selon les agents du FBI qui ont pris en charge l’affaire, Frankie se serait retrouvé à court de liquidité à la fin de sa première session. Il a alors décidé de refaire le plein en se rendant à la First United Bank. Une fois sur place, il a toutefois fait l’impasse sur le distributeur automatique situé à l’extérieur de l’établissement. Il s’est directement rendu devant une caisse pour solliciter l’aide d’un employé. Pour secouer ce dernier, il lui a pointé un pistolet entre les deux yeux. Le pauvre salarié s’est alors empressé de lui donner une trentaine de billets de 100 dollars.

Une arrestation tout aussi insolite ?

Après avoir volé 3 000 dollars à la banque, Frankie décide de se rendre au Newcastle Casino. Sur le chemin, il est toutefois victime d’une panne de moteur en plein milieu de l’autoroute. Heureusement, il est pris en stop par un automobiliste. Ce dernier le conduit à sa destination où il sera accueilli par les forces de l’ordre. Frankie devrait passer les semaines à venir dans une cellule où il pourrait se trouver d’autres talents cachés.

Les tournois PCA sont prêts à revenir

Après avoir disparu du circuit professionnel, le tournoi vedette de PokerStars fait son grand retour. Le PokerStars Caribbean Adventures revient en 2018. Le festival se tiendra du 6 au 14 janvier. Parmi les évènements les plus attendus se trouve bien entendu le Main Event. Le buy-in s’élèvera d’ailleurs à 10 300 dollars ce qui pourrait permettre d’obtenir un prizepool de 10 millions de dollars.

Tel le phénix

Le fameux PCA de PokerStars a connu un échec sévère en 2016. Le taux de participation avait en effet atteint un niveau dramatique. Il s’agissait d’ailleurs du plus faible de son histoire. Ce désastre s’explique en partie par la prise d’ampleur d’un autre tournoi PokerStars aux Antilles à savoir le PSC Bahamas. Après une telle descente aux enfers, le PokerStars Caribbean Adventures était destiné à disparaitre de l’histoire du poker. PokerStars a cependant décidé de ne pas jeter l’éponge. La firme a ainsi publié un communiqué de presse annonçant le retour de son tournoi vedette pour 2018. PokerStars invite ainsi tous les joueurs à participer au festival du 6 au 14 janvier. Le Main Event sera d’ailleurs particulièrement mis en avant à travers son buy-in de 10 300 dollars. Avec de tels frais d’inscription, il devrait susciter l’intérêt de nombreux joueurs professionnels, dont les anciens champions comme ElkY, Gus Hansen et Dominik Panka. Ces derniers pourraient en effet tenter le doublé. Si ces prévisions se révèlent correctes alors, le Main Event proposera certainement une cagnotte exceptionnelle avoisinant les 10 millions de dollars.

Les détails à retenir

Selon le directeur de la communication de PokerStars, Éric Hollreiser, le retour du PCA a été pensé en accord avec les demandes des joueurs. Ces derniers souhaitent en effet un retour aux sources. Cela explique le niveau de buy-in du Main Event. Le rake sera également revu à la baisse. Les fees ne dépasseront pas la barre des 300 dollars pour les tournois à plus de 10 000 dollars. PokerStars a également indiqué que le prizepool global du PCA sera augmenté afin de motiver les joueurs. Cerise sur le gâteau, les participants seront tous conviés à un freeroll avec 50 000 dollars garantis sur PokerStars. Enfin, il convient de noter que le PCA comptera 30 tournois.