Archives mensuelles : juin 2016

Chris Ferguson ose se pointer aux WSOP 2016 et déclare « je suis juste là pour jouer au poker »

Les World Series of Poker à Las Vegas ont débuté il y a quelques jours. Parmi les événements de cette année, on ne peut passer à côté de la présence de Chris Ferguson lors du premier Event : le 10,000$ 7-Card Stud.

Le retour de l’escroc

Tout d’abord, il est important de ne pas voler la vedette au vainqueur de l’épreuve. Robert Mizrachi est venu à bout du field et a empoché 242,662$. Ce tournoi prisé par les plus grands joueurs est un concentré de sharks. Rien que pour la table finale, nous avons pu retrouver Ted Forrest, Calvin Anderson, George Danzer et David Benyamine.

Robert Mizrachi gagne ainsi son quatrième bracelet WSOP et bat le record de son frère Michael. Pour se rassurer, ce dernier peut se rappeler qu’il a accumulé presque 15$ millions de gains en tournois live contre 6$ millions pour Robert.

Mais l’événement qui a presque éclipsé la victoire de Robert Mizrachi est la présence de Chris Ferguson, l’un des escrocs de l’affaire Full Tilt qui avaient détourné 444$ millions. La fraude massive avait été signalée en 2011 par le FBI mais n’a pas entraîné de réelles sanctions. Malheureusement, Chris Ferguson n’est pas en prison et pire, il se pointe aux WSOP 5 ans après sa dernière apparition et alors qu’il n’est jamais revenu sur cette affaire ni ne s’est excusé. Les 444$ millions représentaient une part importante des dépôts des joueurs.

Quand on lui a demandé des explications sur sa présence, il a juste répondu « je suis juste là pour jouer au poker », une réponse bien mal choisie… Plusieurs joueurs n’ont pas hésité pas à le prendre à parti vocalement. Certains comme Daniel Negreanu se sont exprimé sur Tweeter et ont condamné la présence du joueur aux WSOP. Avec cet accueil bien mérité, il n’est pas sûr qu’il reviendra de sitôt. Quant à Lederer qui a publié une lettre d’excuse il y a quelques semaines, son retour représente encore plus de risques, tant la haine de la communauté est grande envers l’ancien directeur et actionnaire Full Tilt.