Archives mensuelles : septembre 2015

Thor Hansen fait deux tables finales en un jour lors des WCOOP de Pokerstars

Thor Hansen est un joueur de légende, présent sur le circuit depuis des décennies. Alors qu’on pourrait croire qu’il ne s’intéresse pas au poker en ligne étant donné son âge, on se trompe ! En effet, le vétéran a réussi à faire deux table finales en une journée lors des World Championship of Online Poker.

Joueur live et en ligne

A 68 ans, cela ne le dérange pas de rester des heures devant l’écran à jouer au poker. Un peu comme Pierre Neuville – le Belge toujours impressionnant en tournoi et qui s’est fait une place très convoitée pour la finale du Main Event des WSOP – Hansen n’a rien perdu de son envie de jouer et de gagner.

Celui qui est appelé le parrain norvégien du poker a fait la table finale de l’event 26 : 700$ No Limit Hold’em. Il termine 6ème sur 3,412 joueurs pour un gain de 52,278$. Le même soir, il parvient à participer à la TF de l’event 29 : 700$ 7-Card stud. Là encore, il finit 6ème, sa place de prédilection semble-t-il, pour 4,129$ de plus.

Pour quelqu’un qui se considère comme un joueur live avant tout, on peut dire qu’il sait parfaitement cliquer sur sa souris. Il reste encore quelques jours jusqu’à la fin des WCOOP, et nous aurons peut-être encore l’occasion de parler de lui.

Thor Hansen est l’un des joueurs les plus emblématiques et respectés du circuit. Tout le monde l’apprécie pour sa gentillesse et sa bonhomie. Pour l’avoir croisé plusieurs fois lors de tournoi live (sans avoir eu la chance de lui parler), il est clair qu’il fait partie des icônes, toujours souriant et toujours la même soif de victoire malgré ses années de jeux.

Les joueurs inexpérimentés du réseau de poker Microgaming ont un nouveau bouclier

D’ici à la fin du mois de septembre, les joueurs qui officient sur le réseau de poker Microgaming vont constater quelques changements. Le plus important sera certainement de pouvoir changer de pseudo toutes les 1,000 mains ou 30 jours, ce qui a pour but de protéger les joueurs les plus faibles.

 Au secours des plus faibles

Le réseau Microgaming n’est pas le premier à apporter ce genre de modifications en vue de ne pas trop exposer les « faibles ». C’est quelque chose qui a été implanté pour la première fois sur Bodog et qui a permis, sur le papier, de protéger les joueurs amateurs et inexpérimentés.

L’inconvénient, mais il n’y aucun moyen d’y remédier, est que les joueurs expérimentés peuvent aussi changer de pseudo régulièrement et se faire passer pour des« nouveaux ». Après tout rien n’empêche de faire ça.

« L’intention derrière tout ça est simple. Nous voulons que les joueurs parasites cessent de s’acharner sur les plus faibles. »

En même temps, le but du poker est aussi de prendre de l’argent à son adversaire. Si un joueur est repéré en train de faire des dépôts à répétition et de tout perdre, il sera pour sûr « pris en chasse » par les réguliers de la room qui verront en lui une nouvelle source d’argent. C’est la dure loi du poker.

Les rooms savent néanmoins que l’essentiel de leurs joueurs est constitué de personnes amateurs voire faibles, il est donc important de ne pas dégoûter tout ces joueurs, encore plus dans ce climat où l’affluence du poker en ligne mondial est en retrait.