Archives mensuelles : janvier 2014

Déboires et projets des finalistes des Main Event 2012 et 2013

Le Main Event des World Series of Poker est certainement un tournoi que vous connaissez. Ce tournoi est l’un des plus prestigieux, si ce n’est le plus prestigieux, et permet à ceux qui arrivent en table finale de gagner au moins 1$ million.

Pour les finalistes, c’est donc encore mieux ! Retour sur les déboires et projets des finalistes 2012 et 2013: Jesse Sylvia et Jay Farber.

Une île dans les 15 prochaines années pour Sylvia

Avec ses 5,3$ millions de gains en 2012 pour sa place de deuxième au Main Event, Jesse Sylvia peut se permettre d’avoir de gros projets. Récemment, il a participé à l’émission MTV « True Life : I’m a New Millionaire » qui présente comme son nom l’indique des nouveaux millionnaires.

Parmi les objectifs de Jesse Sylvia, il a l’intention d’acheter une île dans les 15 prochaines années et pas n’importe où, au Panama ! Précisément a Bocas del Toro où son projet est de faire construire un hôtel et pouvoir assurer des revenus pour ses vieux jours.

Jay Farber se fait cambrioler

Gagner des millions dans un tournoi de poker va pour sûr attirer sur vous les regards, et pas des regards bienveillants. Après avoir gagné presque 5,2$ millions l’année dernière, le joueur s’est fait plaisir comme il se doit.

Mais alors qu’il était sorti au restaurant, Farber s’est fait cambrioler sa maison de Las Vegas. Le pire dans cette histoire est qu’il allait installer des caméras de sécurité à peine deux jours après. Hasard ou….

Dan Bilzerian, la personnalité atypique de ce jet-setter/joueur de poker

Dan Bilzerian est une personnalité hors du commun. Il appartient à plusieurs mondes à la fois, tantôt acteur, businessman ou joueur de poker. Retour sur celui qui se vante d’avoir gagné plus de 10$ millions au poker en une seule nuit.

Un homme 100% public

Bilzerian tient la majeure partie de son argent de l’entreprise de son père qui a fait fortune. Il est surtout connu pour poster l’essentiel de sa vie sur les réseaux sociaux : argent, soirée sans fins, jolies filles ; l’homme s’est construit une réputation taillée sur mesure et possède un portefeuille valant quelques 100$ millions.

D’après une interview donnée à CardPlayer, on apprend que Bilzerian a connu des débuts difficiles au poker et a été « ruiné » il y a quelques années, avant de trouver un moyen d’être gagnant. Aujourd’hui il joue principalement les businessman et célébrités et avoue ne pas vouloir trop se frotter aux joueurs pros.

Il admet volontiers qu’il n’est pas au niveau pour jouer contre les top players – ce qui peut paraître étonnant lorsqu’on s’intéresse au personnage – et préfère jouer les parties privées à forts enjeux.

10,8$ millions en une soirée ?

Par rapport à ces parties, il s’était vanté d’avoir gagné 10,8$ millions lors d’une partie privée. Savoir si cette histoire est vraie ou si c’est juste une opération marketing est difficile car il dévoile peu de détails là-dessus… La seule chose qu’il peut dire est qu’il jouait en 5,000$/10,000$ No Limit Hold’em. Il confie également que le plus haut qu’il ait joué est 10,000$/25,000$… !

Autre coup d’éclat récent du millionnaire – et celui-ci est vérifiable facilement – son investissement sur celui qui a terminé deuxième du Main Event des WSOP en Novembre 2013. Bilzerian avait payé 1/5 du buy-in de Jay Farber soit 2,000$ d’investissement. Jay Farber a réussi à finir deuxième de ce tournoi presitgieux et a gagné environ 5$ millions. C’est donc 1/5 de cette somme – soit 1$ million – que Bilzerian a engrangé sans même jouer !